#remarquables : La BnF offre des millions de documents à télécharger gratuitement

 

 


« Estampes, photographies, manuscrits enluminés ou autographes, dessins et gravures, unes de presse, cartes et globes, objets d’art, monnaies et médailles… Des papyrus égyptiens aux dessins de presse, en passant par les enluminures des livres médiévaux ou des œuvres de Picasso, la Bibliothèque nationale de France détient des collections iconographiques parmi les plus riches au monde, issues du patrimoine mondial », indique l’établissement dans un communiqué.

Et pour cause : quelque 5 millions de documents relevant du domaine public, dont 1,5 million d’images sont disponibles et le seront plus encore désormais. Pour ce faire, plusieurs grandes évolutions sont au programme :

• exonération de la redevance d’utilisation commerciale pour les chercheurs,
• récupération des fichiers en haute définition,
• grille tarifaire repensée,
• lancement d’une nouvelle banque d’images pour les professionnels

L’ensemble des images détenues sera librement utilisable — tant que l’on reste dans le cadre non commercial et à condition de faire figurer la mention de la source. En parallèle, une API gratuite permet de profiter des images en haute définition, et dans le même temps, le service hors API sera facturé 5 € contre 25 € précédemment.

L’idée est bien de mettre à disposition pour la recherche et les usages non commerciaux le patrimoine documentaire détenu.  »

Tout ce que la BnF compte d’images et d’œuvres numérisées — soit des millions de documents — sera désormais librement téléchargeable et utilisable. Il s’agit là d’un véritable bouleversement dans la politique d’accès de l’établissement à ses collections, qui suit enfin un mouvement plus global.
« Estampes, photographies, manuscrits enluminés ou autographes, dessins et gravures, unes de presse, cartes et globes, objets d’art, monnaies et médailles… Des papyrus égyptiens aux dessins de presse, en passant par les enluminures des livres médiévaux ou des œuvres de Picasso, la Bibliothèque nationale de France détient des collections iconographiques parmi les plus riches au monde, issues du patrimoine mondial », indique l’établissement dans un communiqué.

Et pour cause : quelque 5 millions de documents relevant du domaine public, dont 1,5 million d’images sont disponibles et le seront plus encore désormais. Pour ce faire, plusieurs grandes évolutions sont au programme :

• exonération de la redevance d’utilisation com
« Estampes, photographies, manuscrits enluminés ou autographes, dessins et gravures, unes de presse, cartes et globes, objets d’art, monnaies et médailles… Des papyrus égyptiens aux dessins de presse, en passant par les enluminures des livres médiévaux ou des œuvres de Picasso, la Bibliothèque nationale de France détient des collections iconographiques parmi les plus riches au monde, issues du patrimoine mondial », indique l’établissement dans un communiqué.

Et pour cause : quelque 5 millions de documents relevant du domaine public, dont 1,5 million d’images sont disponibles et le seront plus encore désormais. Pour ce faire, plusieurs grandes évolutions sont au programme :

• exonération de la redevance d’utilisation commerciale pour les chercheurs,
• récupération des fichiers en haute définition,
• grille tarifaire repensée,
• lancement d’une nouvelle banque d’images pour les professionnels

L’ensemble des images détenues sera librement utilisable — tant que l’on reste dans le cadre non commercial et à condition de faire figurer la mention de la source. En parallèle, une API gratuite permet de profiter des images en haute définition, et dans le même temps, le service hors API sera facturé 5 € contre 25 € précédemment.

L’idée est bien de mettre à disposition pour la recherche et les usages non commerciaux le patrimoine documentaire détenu. merciale pour les chercheurs,
• récupération des fichiers en haute définition,
• grille tarifaire repensée,
• lancement d’une nouvelle banque d’images pour les professionnels

L’ensemble des images détenues sera librement utilisable — tant que l’on reste dans le cadre non commercial et à condition de faire figurer la mention de la source. En parallèle, une API gratuite permet de profiter des images en haute définition, et dans le même temps, le service hors API sera facturé 5 € contre 25 € précédemment.

L’idée est bien de mettre à disposition pour la r
« Estampes, photographies, manuscrits enluminés ou autographes, dessins et gravures, unes de presse, cartes et globes, objets d’art, monnaies et médailles… Des papyrus égyptiens aux dessins de presse, en passant par les enluminures des livres médiévaux ou des œuvres de Picasso, la Bibliothèque nationale de France détient des collections iconographiques parmi les plus riches au monde, issues du patrimoine mondial », indique l’établissement dans un communiqué.

Et pour cause : quelque 5 millions de documents relevant du domaine public, dont 1,5 million d’images sont disponibles et le seront plus encore désormais. Pour ce faire, plusieurs grandes évolutions sont au programme :

• exonération de la redevance d’utilisation commerciale pour les chercheurs,
• récupération des fichiers en haute définition,
• grille tarifaire repensée,
• lancement d’une nouvelle banque d’images pour les professionnels

L’ensemble des images détenues sera librement utilisable — tant que l’on reste dans le cadre non commercial et à condition de faire figurer la mention de la source. En parallèle, une API gratuite permet de profiter des images en haute définition, et dans le même temps, le service hors API sera facturé 5 € contre 25 € précédemment.

L’idée est bien de mettre à disposition pour la recherche et les usages non commerciaux le patrimoine documentaire détenu. echerche et les usages non commerciaux le patrimoine documentaire détenu.

 »

in

https://www.actualitte.com/article/patrimoine-education/la-bnf-offre-des-millions-de-documents-a-telecharger-gratuitement/97199?fbclid=IwAR2OyRSWIovFtTehgJu1Xa3xZY0UwnavDpauiYY2ohkITlDsHKJryJkTDWk

 

cropped-perceptibles-gdmont-bann-2000x701.jpg

Pré Nian

Les Éditions Le Pré Nian se sont fait connaître depuis une trentaine d’années, en publiant des
livres d’artistes comprenant des estampes originales, et des poèmes composés avec des
caractères typographiques en plomb, imprimés et façonnés manuellement, et s’adressant à un
public d’amateurs et de bibliophiles. Ces ouvrages ont pu être vus lors de

– Oak knoll Fest, Newcastle, DE, USA
– Salon de l’estampe, SAGA, Paris
– Foire du livre de Francfort
– Salon de l’Outaouais, Hull, Québec
– Marché de la poésie, Nantes
– Artists’Book Fair, Londres
– Biennale du livre d’artiste de Saint-Yrieix la Perche
– U.K. Fine Print Fair, Oxford Brooks University

– Salon Caractères, Bruxelles

ou bien lors d’expositions, notamment :

– La Terrasse de Gutenberg, Paris, novembrer 2009
– Bibliothèque du Musée des Arts décoratifs Paris, septembre 2008
– Rutgers University Library, Newark, NJ, USA, septembre 2007
– Alliance française, San Francisco, octobre 2005
 Féérie pour un autre livre, Musée Royal de Mariemont, Belgique, 2000
– Lancaster University Library, 1999
– Musée Dobrée de Nantes, Secrets de livres, 1999
– Bibliothèque nationale Széchényi, Budapest, 1995
– La Chasse au Snark, Paris, 1992

http://printcottage.pagesperso-orange.fr/presentan.html